mardi 22 janvier 2013

Duathlon Orientation.

Dimanche 20 janvier 08H30, un coup d’œil dehors et surprise pluie et grêle en abondance...mais bien décidé à partir sur la trace du LOUP en Duathlon Orientation, je prépare mes affaires et charge le VTT. 09H15 arrivé à la caserne de Saint Remèze, la pluie et la grêle ont cessé mais le ciel reste menaçant. Le leitmotiv de la journée : Entrainement difficile, compétition facile !
09H30, SMS d’excuses de quelques uns, certainement découragés par la météo ;o)
Nous préparons les VTT et le matériel pour le retour du trail. Distribution des cartes et des consignes... c'est parti !


Première étape : Le Trail'O
Nous rallions le point de départ en petite foulée histoire de faire monter en température les organismes. Nous arrivons au point de départ. La règle du jeux : une partie de balise vivante ! C'est un départ en masse, tous les concurrents s'élancent et le premier qui trouve le point indiqué sur la carte attend que le dernier soit passé pour enfin repartir chercher la balise virtuelle suivante. Alors ? Top chrono !
Le départ est hésitant mais au fil des balises découvertes le rythme s'accélère pour devenir une vrai compétition sans merci...


Une fois regroupés à l'arrivée nous repartons vers la caserne de Saint Remèze pour la seconde partie.

Deuxième étape : Le VTT
Changement de chaussures, le temps d'enfiler un haut sec (Et oui! Le trail'O en balise vivante quand on se prend au jeu ça fait bien transpirer!), sur le VTT et top départ!
Le ciel s'est bien dégagé, c'est vraiment dommage que certains aient renoncé si vite... Nous descendons sur Rimouren puis remontée et petit tour dans le bois du Laoul où nous faisons un passage devant la chapelle romane du 12éme siècle de Notre Dame de Chalon.
Le rythme s’accélère jusqu'à la plaine d'Aurèle où le terrain devient plus lourd et la terre rouge rendue collante par les averses de la nuit rend la progression plus difficile. Nous trouvons enfin un peu de goudron sur le chemin du moulin à vent pour faire tomber cette épaisse boue autour de nos roues !
Ainsi délestés, nous rentrons à la caserne des pompiers de Saint Remèze. Nous les remercions de nous avoir prêté une partie de leurs installations et de nous avoir permis de débarrasser  nos VTT de la boue.



Merci à tous les courageux présents qui ont été récompensés par une météo clémente !

Pierre